Marie Urban | Assoziierte Doktorandin

Mobilities, Migrations, Reconfiguration of Spaces
Centre Marc Bloch, Friedrichstraße 191, D-10117 Berlin
Email: marie.urban.mrs  ( at )  gmail.com Tel: +49(0) 30 / 20 93 70700 or 70707
Website: http://http://

Home Institution : Cotutelle - Aix-Marseille Université / Universität Hildesheim | Position : Doctorante | Disciplines : Cultural Sciences |

Biography

Marie Urban est en cotutelle de thèse et en PhD Track dans le cadre de l’Université Franco-Allemande entre les universités d’Aix-Marseille et d’Hildesheim. Sa recherche se concentre sur la dramaturgie, les procédés et les aspects politiques dans les pratiques contemporaines documentaires du théâtre indépendant germanophone. Parallèlement, elle travaille comme dramaturge pour la scène indépendante pour des projets de théâtre en prison (Aufbruch), mais aussi pour différentes performances de Chang Nai Wen, Christoph Winkler et David Weber-Krebs, et collabore avec l’artiste visuel Alexander Schellow depuis 2009.

CV File
Scholarship

Soutien de l'Université Franco-Allemande:

Aide à la mobilité dans le pays partenaire de janvier à jui 2015

Soutien à la cotutelle de thèse franco-allemande

Bourse de recherche du DAAD pour la promotion en cotutelle de thèse:

Première phase de financement: Octobre 2015 à juillet 2016

Deuxième phase de financement : Septembre 2016 à avril 2017

Title of thesis

« Saisissement du réel et processus de création – Procédés, dramaturgies et dimensions politiques à l’exemple de la scène indépendante germanophone »

Summary of thesis

Le nombre de formes théâtrales se basant sur des recherches documentaires a considérablement augmenté ces dernières années dans l’espace germanophone.

Les formes qui en découlent sont multiples, fragmentés, souvent caractérisées par une porosité entre réalité et fiction ou bien entre authenticité et jeu de l’acteur. On constate aujourd’hui une tendance à effectuer de longues recherches qu’il s’agisse de faits historiques, d’actualité ou de phénomènes sociétaux et à faire participer des personnes éloignées du théâtre durant le processus de création, qui sont désignés comme étant des « témoins », des « invités », des « experts du quotidien », ou encore des « interprètes non professionnels ». Malgré cette diversité, de nombreuses pratiques et formes sont désignées de façon générale comme étant du « théâtre documentaire ». Je souhaite remettre en cause cette notion et établir un état des lieux plus complexe des pratiques et des esthétiques documentaires dans le domaine des études théâtrales. Par ailleurs, j’établis des liens entre les projets artistiques observés qui viennent de la scène indépendante avec la question du politique.

L’hypothèse de se travail consiste à dire que de nouveaux espaces apparaissent grâce aux formes de travail collectives par exemple, qui produisent des processus de transformations sociaux et esthétiques. Les dimensions politiques se trouveraient alors en premier lieu dans les façons de travailler de sorte que les démarches créatives créent de nouveaux modèles. Ces modèles influencent ensuite les dramaturgies des pièces. Les transformations esthétiques des matériaux réels recherchés (sources référentielles) puis transformés comme par exemple les récits de vie ou les recherches journalistiques réinventent les théâtralités, réinterrogent l’histoire et présentent des identités en mouvement ce qui ouvre ainsi une réception dynamique. Un aspect central du travail consiste à observer différentes façons de se saisir de la réalité dans les démarches des arts de la scène dans le théâtre indépendant afin de définir les liens entre les pratiques, les méthodes de production et les formes esthétiques de ces œuvres.

Supervisor

Prof. Dr. Yannick Butel und Prof. Dr. Annemarie Matzke

Neue Dramaturgien und dokumentarische Praxen im Theater der Gegenwart. Erfassung des Realen, Arbeitsprozesse und politische Dimensionen am Beispiel des freien Theaters im Deutschsprachigen Raum


Affiliated Institute

© Centre Marc Bloch 2018 - Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften, Berlin

© Centre Marc Bloch 2018 - Deutsch-Französisches Forschungszentrum für Sozialwissenschaften, Berlin